Story – The first screen and the title screen

Hello everybody,

Today, I would like to talk about the title menu of the game or more precisely the first screen seen. We know that the first images are very important for a gamer. He has to be seduced by what he’s seeing. So, if the result is not attractive, or disturbing, or strange, the gamer will no want play the game.

That’s why the idea, which is the same from the beginning, is to create a screen full of cockroaches. The player doesn’t understand why, he doesn’t know what to do, he just open the game and see his screen with dozens of cockroaches.

Of course, it’s a wink. The reference is the great novel, The Transformation, in which a young adult became, one day, after a normal night, a giant cockroach. His family will reject him and he will loose his job.

Insects are very common in Kafka’s writing. He always talks about insects to depict himself or his vision in society. So, with the first screen, the gamer is immersed in the strangeness of Kafka’s novels. After one click, he’ll discover the menu title, more classic.

You’ll see some pictures of the evolution of this title menu

cafards ecrantitre1rouille ecrantitre2rouille ecrantitre3rouille ecrantitrev1

Last version

Video of the old version

 . French version of the article :

Bonjour à tous,

Aujourd’hui, je voudrais vous parler du menu-titre du jeu ou plutôt du premier écran vu. Nous savons tous que les premières images d’un jeu sont essentielles pour le jeu. Il doit être séduit par ce qu’il voit. Ainsi, si le résultat n’est pas attractif, ou dérangeant, ou étrange, le joueur ne poursuivra pas le jeu.

C’est pourquoi l’idée, qui n’a pas change depuis le début du développement, est de créer un écran rempli de cafards. Le joueur ne comprend pas pourquoi, il ne sait pas quoi faire, il ouvre le jeu et voit cet écran rempli avec des dizaines de cafards.

Bien entendu, tout ceci est un clin d’œil. La référence ici est le roman La Transformation de Kafka dans lequel un jeune adulte, un jour, après une nuit ordinaire, se transforme en cafard énorme. Sa famille le rejette et il perd son travail.

Les insectes sont récurrents dans l’œuvre de Kafka. Il parlait toujours des insectes pour se décrire lui-même or sa vision de la société. Donc, avec ce premier écran, le joueur sera immerge dans l’étrangeté des romans de Kafka. Après un click, il découvrir l’écran-titre, plus classique.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :